Ceux qui partent à l’aventure

Au cours d’une randonnée, des promeneurs vont laisser naître dans leurs conversations l’histoire d’un jeune homme qui, après l’échec économique de sa petite affaire, vient demander de l’aide à ses proches. Il essuie refus sur refus et disparaît finalement en laissant une lettre d’adieu. Est-il mort ? A t’il fui à l’étranger ? Y a-t-il un poids de la culpabilité pour ceux qui ne l’ont pas aidé ?

Le fond : Comédie ou drame social ? Une non-assistance à personne en danger. Une victoire de plus de l’individualisme sur la solidarité, c’est certain.

La forme : Noëlle Renaude nous livre un véritable puzzle de langage, une énigme à déchiffrer. Un texte qui éparpille les conventions du théâtre et nous invite à en recréer d’autres, en repoussant toujours plus loin les frontières de notre imagination, nous, metteur en scène, acteurs et spectateurs.Nous sommes partis à notre tour à l’aventure pour résoudre ces mystères du langage et faire naître aux yeux des spectateurs, une histoire peuplée de personnages loufoques et débridés.