Feu la mère de Madame

Alors qu’Yvonne dort profondément au lever de rideau, elle est éveillée par la sonnerie de la porte d’entrée. « Yvonne – Qu’est-ce que c’est que ça ? (Nouveau coups de sonnette) Je parie que c’est Lucien qui a oublié sa clé ! … »

Alors que tout les appelle à aller se coucher Lucien et Yvonne seront pris dans une spirale d’évènements qui fera dévier leur soirée vers un avenir inattendu. L’auteur propose, avec humour et dérision, un regard sur la vie de couple dans l’univers du théâtre de boulevard propre au du début du 20e siècle.

Les Amis de Monsieur vous entraînent avec joie et fantaisie dans cette comédie enlevée de Georges Feydeau.

Mémé

Mémé : Ce roman décrit la beauté des choses simples, l’art de vivre au milieu de la glaise normande.

Il y parle de sa mémé, celle à qui Gabin à tout pompé dans ses gestes qui valent des phrases et ses regards qui en disent long Philippe Torreton a écrit un grand récit amoureux, il porte un regard de gamin sur sa grand-mère, Mémé ; que Cécile Jaquemet metteure en scène et Michelle Murat comédienne ont adapté pour le théâtre.

Ce texte est subjectif, partial, amoureux, ce n’est pas une enquête, ce n’est pas une biographie, mais c’est ce que Torreton a vu, compris ou pas, ce qu’il a perdu et voulu retenir, une dernière fois.

Même si les mots simples ne disent plus grand-chose aujourd’hui.

Au fil de mon arbre

Louise n’a pas de parents et vit dans un foyer avec d’autres enfants. Face aux incompréhensions et aux questions des autres enfants, Louise n’a pas forcément les réponses, alors elle invente.

Elle imagine son monde pour se rassurer et être « comme les autres », et en même temps elle met en avant sa singularité. Un spectacle interactif qui aborde la question de la norme et de la différence et qui met l’accent sur l’ouverture d’esprit, la tolérance ainsi que le respect.