TRACTtangochanson (1)

→  Vos réservations au 05 62 16 24 59

Concert Chant Tango

Tout public
Durée : 1H
Il est tombé dans la guitare tango quand il était petit, elle a été séduite par la sombre poésie de ces textes… c’est triste, c’est beau, c’est du Tango !!
Une formation humble, presque nue, s’est imposée à eux : elle permet de rendre palpable l’émotion contenue dans ces textes magnifiques, ces musiques splendides, … ces tangos dont ils sont, vous l’aurez compris, follement amoureux !

« TANGO Chanson»
De Vidal Rojas & Isabelle Ottria

 Concert Chant Tango
Guitare : Vidal Rojas
Voix : Isabelle Ottria

 

 

Vidal Rojas est né à Paris, le 12 avril 1966 de parents paraguayens.
Il est issu d’une famille de musiciens ; son père, Virgilio Rojas, représente l’une des figures majeures de la musique latino-américaine en Europe.
C’est toutefois par l’École Normale de Musique de Paris qu’il amorce son apprentissage musical ; il se consacre ainsi 12 ans à l’étude du piano classique et du solfège. Cette envie d’enfant de reproduire la musique qu’il a entendue chez lui, le mène directement à la guitare et à ses dérivés (guitarron, vihuela, charango, cuatro, quinta de golpe, etc.). Étonnement c’est sa mère qui lui enseigne ses premiers accords de guitare, puis Vidal nourrit sa pratique et forge ses connaissances musicales en autodidacte.

À l’âge de 15 ans, il rencontre à Paris celui qui deviendra son « Maestro », le prodigieux guitariste de tango Ciro Perez et côtoie avec lui les scènes de la capitale, notamment les « Trottoirs de Buenos Aires » – haut lieu de la culture argentine à Paris dans les années 1980. C’est également sur ces planches que Vidal aura l’opportunité de se produire aux côtés d’artistes, tels que Sandra Rumolino, Reinado Anselmi (« El Gringo »), Enrique Pascual parmi tant d’autres. Il enregistrera avec Ciro Perez deux albums, Hommage à Roberto Grela (1995) largement salué par la critique et Revisitango (2008).

En 1995 il cofonde le groupe de tango Ganzua avec Sergio Saraniche, Jorge Saraniche et Diuri Gubitch. Ils remettent à l’honneur la tradition voix-guitare et l’enrichissent d’arrangements influencés par le jazz. Ils enregistrent leur premier album « Buenos Aires Del Garona » en 1998 et travaillent maintenant à un deuxième disque avec Dany Dorf au chant.
Depuis les années 2000, William Sabatier, l’un des plus grands bandonéonistes reconnu comme tel sur la scène internationale, l’intègre régulièrement à son Trio P.S.P. au sein duquel Vidal retrouve Ciro Perez.

 

Isabelle Ottria est née en banlieue parisienne le 13 mai 1976. Ses parents, qui se sont rencontrés dans une chorale, ont transmis à leurs deux filles le goût de la musique et du chant.

Après quelques belles expériences d’opérettes ou comédies musicales créées en milieu scolaire (dont « Véronique »  de Messager, au Lycée Français de New York), Isabelle décide de travailler sa voix, et choisit de se plier aux exigences de la technique lyrique avec Serge Gastaldi, baryton à Dijon.

Puis elle arrive en Ariège, chante du jazz au sein du St Girons Jazz Collège, apprend à danser le tango… et participe en 2008 à un stage de chant tango animé à Toulouse par la chanteuse Sandra Rumolino. A l’écoute des différents tangos choisis par les stagiaires, c’est le coup de foudre, tant pour l’immense poésie de ces textes et l’émotion qui s’en dégage, que pour la finesse des mélodies : elle décide « d’entrer en tango » ; Vidal Rojas, qui accompagne ces stages, lui propose alors de compléter l’enseignement prodigué par Sandra Rumolino, en travaillant sur la durée un répertoire tango.

A la même période, Isabelle fait la connaissance du pianiste argentin Roberto Navarro qui, le premier, lui propose de monter sur scène à ses côtés. Ils se produisent en duo piano-voix à plusieurs reprises ; la mort brutale de Roberto, en 2012, interrompt cette belle aventure.

Isabelle poursuit malgré tout le travail de fond amorcé avec Vidal. Plusieurs stages avec la chanteuse argentine Sandra Luna lui ouvrent de nouvelles perspectives, tant pour la technique vocale que pour l’interprétation. Et en 2016, le « maestro » Vidal Rojas et son élève se décident à donner à entendre le fruit de leur collaboration…